De plus en plus, les travailleurs français se tournent vers le Marketing de réseau ou Marketing Multi-Level (MLM) en anglais.

En 2017, 691 463 personnes travaillaient dans le secteur de la vente directe, en France, pour une création de 19 543 emplois, permanents.

90 % des personnes actives dans le secteur sont des salariés, en phase de reconversion pour engranger des suppléments de revenus.

La reconversion professionnelle est devenue pour beaucoup de salariés français, une nécessité.

comment bien faire sa reconversion professionnelle ?

L’idée est de ne pas dépendre du salaire mensuel, ou de ne pas chômer, après un Contrat à Durée déterminée (CDD).

Si, le marketing de réseau permet aussi au travailleur de se libérer du stress du chômage, il est surtout pourvoyeur de richesse.

Beaucoup ont tenté leur reconversion professionnelle par ce canal qui peut être prometteur, en sachant faire usage des bonnes méthodes.

Pourquoi se reconvertir dans le marketing de réseau ?

S’engager dans une reconversion professionnelle peut être un pari risqué, si on se méprend sur la bonne piste.

Certes, les secteurs d’activité vers lesquels il est possible de migrer en gagnant sa vie sont nombreux.

Cependant, les aléas de la contrainte professionnelle peuvent vite ressurgir et agacer.

C'est ainsi que la pression des horaires de travail et le volume des tâches peuvent aussi contribuer à opter pour une reconversion.

En France, comme dans la plupart des économies néolibérales, l’emploi salarié est en pleine mutation.

La tendance pour les entreprises, surtout les start-up qui sont les nouveaux intégrateurs de compétences, est le Contrat à Durée déterminée (CDD).

Même les entreprises qui capitalisent une présence de longue date sur le marché, proposent de plus en plus, cette forme d’embauche.

Le coût de la vie est en constante progression.

Les salaires piétinent et pour les fonctionnaires, opérer une reconversion partielle ou totale devient une urgence pour surmonter les limites financières.

Par contre, ceux qui sont embauchés en CDD ressentent encore plus cette pression.

La crainte de se retrouver financièrement dépendant accentue la recherche de sources de revenus, alternatives.

Dans cette perspective, le marketing de réseau offre de nombreux avantages.

Les défenseurs de cette doctrine professionnelle arguent qu’elle permet de ‘’travailler moins, pour gagner plus’’.

Avec en bonus, un revenu mensuel adéquat et une autonomie dans la gestion de ses activités.

Par ailleurs, se reconvertir dans le marketing de réseau ou MLM peut se faire de manière partielle.

L’on peut continuer à exercer au sein d’une administration publique ou privée, et glaner parallèlement des revenus supplémentaires.

De plus, il n’y a pas de retraite dans cette activité.

90 % des personnes qui opèrent dans la vente directe sont des salariés.

La reconversion partielle se fait donc, sans la pression du stress.

Quel type de reconversion adopter ?

En la matière, la France est encore loin derrière certains pays, comme les USA.

Sur le marché américain de l’emploi, le marketing de réseau représente jusqu’à 10 % des emplois créés.

Ce circuit est exploité déjà depuis plus de deux décennies.

Ces chiffres contrastent fortement avec ceux de la France, où l’on estime à environ 1 %, le nombre de personnes qui pratiquent cette activité.

Avec le régime des 35 heures, l’activité est à la portée du fonctionnaire.

Rechercher quelques additifs au salaire peut toujours être intéressant pour la réalisation des projets.

Pour ceux qui préfèrent devenir ‘’leur propre patron’’, une reconversion totale est envisageable, pourvu que l’activité soit bien structurée.

Le plus important dans le processus de reconversion, c’est de savoir aller pas à pas.

Un salarié en quête de complément de revenus, peut y effectuer, une reconversion partielle.

Par contre, celui qui envisage délaisser son emploi salarié peut y mener une reconversion progressive, en fonction de l’évolution de ses revenus, dans le marketing de réseau.

Il pourra décider de rendre sa démission, à partir du moment où le MLM lui rapportera assez sur le plan financier.

Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Se lancer dans le marketing de réseau peut cependant ne pas être une promenade de santé.

Il est illusoire de penser qu’avec la vente directe, on peut croiser les bras, dormir chez soi et espérer des revenus.

Ici, il s’agit de générer des profits soi-même.

C’est-à-dire, en déployant une bonne stratégie dans le relationnel.

Pour y parvenir, il faut fournir des efforts conséquents.

Vos premiers objectifs seront de bâtir un réseau efficace et de trouver la meilleure stratégie pour évacuer vos produits.

En intégrant un réseau de vente directe, il faut être en mesure d’y consacrer du temps.

Dans le système d’une entreprise MLM, le plan de rémunération se fait en fonction des commissions.

Les commissions sont générées sur les ventes réalisées de façon directe ou sur celles des membres de l’équipe, qu’on forme.

En effet, chaque adhérent doit attirer de nouveaux membres qui seront ses recrues.

La bonne stratégie n’est pas forcément de convaincre des milliers de personnes d’acheter son produit.

D’autres moyens plus subtils donnent des résultats.

Par exemple, il est possible d’en parler à un ou deux proches.

Ces derniers s’en feront les relayeurs auprès d’autres personnes.

À force de miser sur la diffusion du message, la vente du produit connaît du succès.

Ceci est d’autant plus efficace pour les salariés en cours de reconversion.

Déjà que les horaires de travail sont assez rigides, il n’est pas évident d’aller au contact de potentiels clients.

Alors, il est préférable de procéder par sensibilisation progressive.

Le fait d’exercer dans une entreprise est par ailleurs une aubaine.

Les collègues de service constituent d’emblée un portefeuille relationnel non négligeable.

Commencer par en parler, à deux ou trois, en fonction des affinités est déjà, un bon départ.

À partir de ces derniers, le réseau peut s’étendre.

Pourvu qu’ils aient eu une expérience positive du produit, et à des conditions tarifaires intéressantes.

Le reste devrait suivre naturellement.

Avec l’accumulation des gains, le mode de reconversion s’entrevoit plus clairement dans l’esprit du travailleur.

Si les revenus s’accroissent de façon considérable, la retraite peut être envisagée plus tôt, pour travailler sans pression et à son rythme.

Le chiffre d’affaires généré dans le secteur de la vente directe en France, en 2017, s’évaluait à 4, 451 milliards d’euros.

En Europe, le montant global du chiffre d’affaires était estimé à 14 milliards d’euros, pour plus de 11 millions de vendeurs.

Dans le monde, ce secteur représentait un chiffre d’affaires de 118 milliards de dollars.

C'est dire que le marketing de réseau est une très belle alternative si vous entrevoyez une reconversion professionnelle.

À l'évidence, c'est un secteur dans lequel vous pourrez vous épanouir et faire du profit.

Il faudra tout de même maîtriser les rouages de ce business pour le réussir.


Quittez l'esclavage du salariat pour devenir indépendant et libre financièrement grâce au marketing de réseau. Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir un guide complet :

Lire aussi :

Liste des entreprises MLM françaises?

Les meilleurs conseils pour réussir dans le marketing de réseau