Se spécialiser dans le commerce d’un produit qui existe déjà, c’est être un distributeur indépendant.

Celui-ci se concentre sur l’évolution de son réseau de distribution.

Ensuite, il essaie d’identifier d’intéressants débouchés.

Découvrez plus d’informations sur le distributeur indépendant et comment le devenir.

Comment devenir distributeur indépendant d'un produit / marque ?

Devenir distributeur indépendant en saisissant la bonne opportunité

C’est la première des choses à faire avant de devenir un distributeur indépendant.

Vous aurez d’abord à trouver un produit idéal à distribuer.

Cette étape est la condition qui déterminera la réussite de votre activité.

Trouvez le produit qui vous convient.

Il doit être question d’une marque ou produit en lesquels vous croyez ; d’un produit qui correspond à votre personne et d’un produit dont vous avez la certitude de profiter en fonction de vos atouts personnels et opportunités.

Identifiez par exemple les bonnes opportunités de produit à distribuer sur une zone qui n’est pas encore couverte.

  • Faites l’étude de votre marché.
  • Analysez les attentes des consommateurs.
  • Prenez des informations par rapport aux tendances plus porteuses sur le marché.
  • Identifiez les marchés abandonnés.

Vous devez repérer plusieurs opportunités.

Contactez ensuite les fournisseurs.

Avec ceux-ci, essayez d’établir un partenariat constructif.

Pour les rassurer, déplacez-vous et présentez-leur votre plan de commerce.

Dévoilez enfin votre stratégie de conquête.

C’est le début du processus pour faire le marketing de réseau.

Devenir distributeur indépendant : les qualités

Pour être distributeur indépendant, vous devez posséder certaines qualités à savoir :

  • un sens commercial élargi ;
  • un dynamisme face à toute épreuve ;
  • une capacité d’anticipation et d’analyse (tendance, vision du marché…) ;
  • une parfaite capacité de négociation avec les fournisseurs (conditions, prix, délais de payement, minimums de commande et autres) ;
  • de bonnes compétences en gestion et marketing de réseau ;
  • et un savoir-faire en management et recrutement (capacité à motiver notamment les commerciaux).

En général, qui dit bon distributeur dit chef d’entreprise.

Devenir distributeur d’une marque ou d’un produit : les étapes !

Pour vous installer à votre propre compte en tant que distributeur, voici les différentes étapes que vous devrez suivre.

Première étape : identifiez une marque ou produit et contactez son fournisseur

Rappelez-vous que vous devez choisir un produit que vous pourrez distribuer.

En contactant les fournisseurs, votre objectif sera d’obtenir leurs conditions d’utilisations.

Obtenir des réponses venant des fournisseurs est généralement très difficile.

Ils sont souvent réticents à diffuser aux particuliers ce type d’information.

Pour cela, l’idéal est donc de vous déplacer.

Pour prouver votre sérieux, donnez des garanties et n’abandonnez pas.

Étape 2 : faites une pré-étude du marché pour le produit que vous visez

La réussite de cette étape comprend 8 différentes méthodes.

  • Méthode 1 : faites l’étude du métier

Elle consiste à questionner les professionnelles qui déjà, interviennent sur le même type d’activité.

Il n’est pas question ici de vos concurrents plutôt des professionnelles qui interviennent ailleurs.

Vous pouvez le faire par téléphone ou même face-à-face si vous avez la possibilité.

Vous devez chercher à avoir réponse aux questions concernant le type de clientèle, comportements, caractéristiques, obstacles rencontrés, bonne pratique, astuces et autres.

  • Méthode 2 : étudiez la concurrence

L’étude de la concurrence consiste à faire la liste des professionnels qui sont déjà installés sur le marché que vous visez.

Ensuite, vous passez à l’étude de leur implantation précise, prix, offre, zone d’intervention.

Il y a également le mode de distribution, et la politique de communication.

Vous pouvez analyser les clients par téléphone ou sur place.

Faites une analyse sur le terrain, une analyse de notoriété et de résultat chiffrés.

Cette étude vous permettra d’assumer un positionnement clair et d’étalonner votre offre.

  • Méthode 3 : étudiez les fournisseurs

Elle vous permet d’accéder aux principales caractéristiques du marché.

Les fournisseurs fournissent d’importantes informations sur le dynamisme du marché et sur son état.

Cela se détermine par leur nombre, leur offre, leur prix, leur communication et implantation.

  • Méthode 4 : étudiez les prescripteurs

Le prescripteur est une institution, un professionnel ou un particulier susceptible de recommander l’achat d’un service ou produit.

Comme exemple, le vendeur de pièces détachées peut rediriger ses clients vers une société de montage d’engins.

Les prescripteurs sont généralement de bonnes sources potentielles de chiffres d’affaires.

C’est l’une des caractéristiques du marketing de réseau, le travail en branche.

  • Méthode 5 : étudiez les clients potentiels par questionnaire

L’enquête et le sondage sont les méthodes d’études les plus connues.

Notez que cette méthode n’est pas toujours efficace.

D’où, il vous faut plus de vigilance.

La méthode 6 consiste à étudier les clients potentiels par observation.

Il faut observer le client de manière discrète.

Pour ce qui est de la méthode 7, elle consiste à étudier les tendances et mots-clés.

La méthode 8 consiste à faire l’étude documentaire.

Les autres étapes à suivre

Après ces deux premières étapes, il suffit de suivre dans l’ordre les étapes listées ci-après.

  • Négociez les conditions finales de distribution.
  • Élaborez un plan financier et recherchez des financements.
  • Identifiez un espace de vente, stockage ou d’exposition.
  • Entamez les recrutements après la mise en place de votre stratégie de communication.
  • Recevez une bonne dose de formation auprès de votre fournisseur (caractéristiques des différents produits, arguments de vente…).
  • Faites le choix d’un expert-comptable en statut juridique.
  • Entamez la prospection commerciale.
  • Faites la déclaration de votre activité à la Chambre de Commerce.
  • Faites votre première commande.
  • Démarrez vos ventes.

Après ces différentes étapes, vous pouvez pleinement vous considérer comme étant un distributeur indépendant.

Avec quel statut juridique devenir un distributeur indépendant ?

La déclaration d’activité se fait dans la plupart des cas auprès de la CCI.

Seuls les agents commerciaux devront s’inscrire au tribunal de commerce auprès du greffe.

Vous avez différents statuts au choix.

  • L’auto entreprise : c’est un statut qui peut convenir pour l’exercice d’une activité d’agent commercial.Cependant, elle est moins crédible que les autres.
  • Entreprise individuelle classique : c’est une forme juridique qui n’est pas conseillée pour ce type d’activité.Cela est dû aux modes de calcul de sa cotisation.
  • La société : c’est ce qui est fortement conseillé si vous voulez vous installer en tant que distributeur indépendant (SARL, SAS, EURL, ou SASU).Si vous êtes seul, le régime juridique le plus porteur est le SASU.
  • Statut d’agent commercial indépendant : dans ce cas, vous exercez dans le compte d’entreprises mandantes et êtes rémunéré sous forme de commission.

Il y a également le statut de Vendeur à Domicile indépendant.

Ce statut rappelle celui d’agent commercial indépendant.

Cependant, l’activité du VDI est occasionnelle.

De même, elle est soumise à la sécurité sociale.

Quelques conseils importants

Pour vous installer à votre compte en tant que distributeur, ne vous précipitez pas.

Vous devez bien vous préparer et prendre le temps de bien faire l’étude du marché.

Prévoyez un budget consistant pour pouvoir franchir l’étape d’investissement.

Pour la vente de vos produits, optez pour un circuit de distribution multicanal et restez en veille permanente.

Tout ceci vous permettra de devenir un bon distributeur de produit/marque.

N’oubliez pas que la stratégie qui marche le plus de nos jours, c’est le marketing de réseau.

Optez pour cela et vous avez plus de chances de réussir.


Quittez l'esclavage du salariat pour devenir indépendant et libre financièrement grâce au marketing de réseau. Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir un guide complet :

Lire aussi :

Marketing relationnel: quel salaire peut-on avoir?

Marketing relationnel: l’emploi du futur?